HISTOIRE

Luriecq serait cité dès le XIe siècle mais plus surement en 1214, date à laquelle le seigneur de St Bonnet abandonne la moitié de la dîme de Luriecq à l'église St Just de Lyon. Le comte l'achète avec St Bonnet en 1291, puis revend le fief en1299. Il scinde alors la seigneurie en deux, d'un côté Valinches et de l'autre Luriecq pour les remettre à Odon de Seneuil. En 1558, Guillaume Lobeyrac et Toussainte Terrasse prennent possession des seigneuries. Antoine du Verdier, fils de Toussainte en première noce, devint seigneur de Luriecq en 1571. Ses descendants vendent Luriecq et Valinches à la famille d'Assier en 1700 et 1701.